Séminaire, 4 décembre : « Le couple et la violence dans l’Égypte du Nouvel Empire et d’époque gréco-romaine »

Séminaire interdisciplinaire « Corps, genre et vulnérabilité. Le lien dans le couple violent »

Le 4 décembre 2017
Titre : « Le couple et la violence dans l’Égypte du Nouvel Empire et d’époque gréco-romaine : quelle reconnaissance ? »

Date : Lundi 4 décembre 2017

Horaire :  18h à 20h

Lieu : MISHA – Salle des conférences – 5 Allée du Général Rouvillois, Campus Esplanade / Strasbourg

Avec :

Christine Hue-Arce, Historienne, Unistra

Les documents égyptiens du Nouvel Empire et d’époque gréco-romaine sur la question de la violence au sein du couple sont peu nombreux : cette pénurie des sources amène à s’interroger sur la reconnaissance de ce phénomène en Égypte ancienne, et sur l’existence de modes de règlements de ces conflits qui sortiraient du cadre formel de la justice. L’analyse des textes qui nous renseignent sur la violence conjugale permet néanmoins de mettre en lumière le lien entre le couple et la violence : non seulement la relation qui mène à la violence au sein même du couple, mais aussi la manière dont la relation de couple – parfois adultérine – peut générer une violence extérieure à l’encontre d’un de ses deux protagonistes.

Christine Hue-Arce est docteure en égyptologie de l’Université de Strasbourg, chargée d’enseignement en histoire grecque, elle travaille sur l’histoire sociale de l’Egypte ancienne. Elle a ainsi effectué sa thèse sur la violence physique interpersonnelle dans l’Egypte du Nouvel Empire et d’époque gréco-romaine, avec un intérêt particulier pour les mécanismes d’expression et de régulation de ces conflits violents. Son attention se porte également sur la parenté comme structure vectrice de soutien social et financier.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Les femmes et les violences conjugales, colloque, 17-18 novembre

Colloque international et interdisciplinaire

CORPS, GENRE ET VULNÉRABILITÉ. LES FEMMES ET LES VIOLENCES CONJUGALES

salle Pasteur, Palais universitaire, Strasbourg, 17 et 18 novembre 2017

2017.11.14_depliant_Violence-17et18NOV-2017_web

 

Publié dans Non classé, Séminaire Corps vulnérables | Laisser un commentaire

« Lesbiennes et gays pendant la Seconde Guerre mondiale », 27 novembre, 17h30, Librairie Kléber

Le lundi

En partenariat avec l’association La Nouvelle Lune, association lesbienne et féministe :

Lesbiennes et gays pendant la Seconde Guerre mondiale

avec Régis Schlagdenhauffen (EHESS),

Audrey Kichelewski et Sandra Boehringer (historiennes, Université de Strasbourg)

organisée par La Nouvelle Lune, association lesbienne et féministe

à l’occasion de la parution de Homosexuel.le.s en Europe pendant la 2e guerre mondiale, nouveau monde éd., 2017.

TR Kléber 27 nov

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

« Une histoire de la sexualité antique est-elle possible ? », 15 novembre 17h, librairie Kléber

Dans le cadre des conférences d’histoire de la Faculté des sciences historiques,

et à l’occasion de la publication des CD Histoire des sexualités (Boehringer, Lett, Steinberg)
le 15 novembre 17h, librairie Kléber :
« Une histoire de la sexualité antique est-elle possible ? »
entrée libre.
Affiche Boehringer A3-01
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Projet théâtral et féministe : « Une maison de poupée » (Henrik Ibsen), 19 et 22 juin

L’association étudiante FRACAS vous invite à voir son spectacle

Une maison de poupée d’Henrik Ibsen

les 19 et 22 juin à 20 heures au Foyer Saint-Laurent de Bischheim (arrêt Cheval blanc, à moins de 15 minutes du centre-ville).
La pièce traite des questions sociétales comme la féminité/masculinité, les stéréotypes de genre, l’égalité homme/femme, la maternité, etc. et ce, dans la joie et la bonne humeur !

Vous pourrez trouver plus d’informations supplémentaires sur notre page Facebook ainsi que sur le site Ulule, où nous avons créé un financement participatif
Dates : LUNDI 19 JUIN et JEUDI 22 JUIN 2017 à 20 h Lieu : Foyer Saint-Laurent de Bischheim, 2 A rue Saint-Laurent, BISCHHEIM, 67800 (juste derrière l’église).
imagejpg

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Dictionnaire des féministes. France, XVIIIe-XXIe siècle. Table ronde, 15 juin, librairie Kléber.

Féministes ? Affirmatif !

Table ronde à l’occasion de la parution du Dictionnaire des féministes. France, XVIIIe-XXIe siècle (PUF 2017)

De l’amour à la pop, de la première à la troisième vague, comment les luttes féministes ont-elle modifié notre société ? Et quel rôle ont joué les lesbiennes dans ces luttes pour l’égalité

avec  les historiennes Christine BARD et Sylvie CHAPERON.

Table ronde organisée par La Nouvelle Lune dans le cadre du mois de la visibilité LGBT et animée par Sandra Boehringer.

Jeudi 15 juin, 18h30, librairie Kléber, Strasbourg.Flyer Kléber

Kléber féministe 15 juin

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

« Migrants, réfugiés, face aux cliniques de l’exil », Librairie Kléber, 10 juin

Migrants, réfugiés, face aux cliniques de l’exil

La mondialisation du marché et les violences des conflits et des guerres civiles sont deux facteurs propices à la circulation des personnes hors de leur pays d’origine, à la recherche pour beaucoup d’entre eux d’un lieu d’asile où la survie est possible. Les enjeux de la clinique sont interrogés par la politique.
Rencontre avec Bertrand Piret, Olivier Douville, Andrée Bauer, Jennifer Griffith, Sevdalina Todorova, Christine Davoudian, Cihan Gunes et Jean-Christophe Weber.
Samedi 10 juin | 14h30 | Librairie Kléber

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

« Pour un féminisme de la totalité », Morgane Merteuil et Gianfranco Rebucini, 1er juin 2017, 18h

Jeudi 1er juin, à partir de 18h, en salle 18 du bâtiment Le Portique (campus Esplanade), le groupe de lecture strasbourgeois de la revue Période, vous invite à une rencontre autour de l’ouvrage coordonné par Félix Boggio Ewanjé-Epée, Stella Magliani-Belkacem, Morgane Merteuil et Frédéric Monferrand : Pour un féminisme de la totalité (collection « Période », éditions Amsterdam, 2017) avec Morgane Merteuil et Gianfranco Rebucini.

« Le féminisme fait souvent office de faire-valoir à tous les programmes, émancipateurs ou non. Du côté du bloc au pouvoir, les « droits des femmes » sont devenus un argument du maintien de l’ordre, des lois islamophobes à la politique d’incarcération des non-Blancs. Parmi les progressistes, le féminisme est une lutte parmi d’autres, qu’on cite volontiers entre l’antilibéralisme et la défense de l’environnement. À l’inverse, ce livre propose de donner toute sa portée au féminisme, de restaurer sa vocation révolutionnaire, de clarifier sa contribution à tout projet de bouleversement de l’ordre des choses. En quoi transformer la famille, la sexualité, l’organisation de la reproduction sociale et biologique, le travail domestique ou encore le travail affectif implique-t-il de révolutionner la vie quotidienne, la santé, la culture, le travail salarié, le logement, la vie collective, les allocations sociales ? Comment les apports du féminisme noir permettent-ils de repenser le dépérissement de l’État ?
Ce recueil, regroupant des textes fondateurs du féminisme marxiste et des articles plus contemporains, est un manuel à l’usage de celles et ceux qui ne se satisfont pas de transformations partielles, mais qui entendent changer le système dans sa totalité. »

Le lien Facebook de l’événement ici.

Affiche - Rencontre Féminisme

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

« L’homonationalisme en question », Gianfranco Rebucini, 31 mai 2017, 20h

Mercredi 31 mai à 20h, à la Maison des Syndicats (salle B), Gianfranco Rebucini donnera une conférence-débat intitulée : « L’homonationalisme en question. »

Si aujourd’hui, l’instrumentalisation des droits des LGBTI à des fins racistes ainsi que la normalisation « homonationaliste » d’une partie des mouvements LGBTI est plus ou moins reconnues par toute une frange de la sphère militante – qui a notamment vue la création de divers groupes trans-pédés-gouines antiracistes – la lutte contre l’homonationalisme se réduit trop souvent à des postures de principes et des slogans, délaissant ainsi toute réflexion stratégique. S’interroger sur les racines de l’homonationalisme – s’agit-il d’une instrumentalisation de la cause LGBTI ou d’une complicité de groupes homonormatifs blancs avec les politiques racistes afin d’asseoir une certaine légitimité de demande de citoyenneté des sujets gays et lesbiens ? C’est de ces questions que nous vous invitons à discuter le mercredi 31 à 20h à la Maison des Syndicats (salle B) à Strasbourg avec Gianfranco Rebucini.


Vous trouverez le lien de l’événement ici.

L’adresse complète du lieu : Maison des Syndicats (salle B), 1 rue Sédillot, 67000 Strasbourg

Affiche Gianfranco-page-001(2)

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Événements : cycle de projections « Désirs hors piste »

Vidéo Les Beaux Jours et le Planning Familial 67 lance un cycle de projections intitulé « Désirs hors piste », le premier jeudi des mois de mars, avril et mai. Plus d’info ici.

Les films projetés aborderont les sexualités « hors pistes », ces sexualités qui nous sont rarement données à voir. A travers l’angle du handicap mental (que vous pourrez mettre en lien avec l’atelier Efigies du 22 mars), de l’homosexualité féminine et du vieillissement, ce cycle de projections nous promet de « beaux jours ».

Communiqué de presse « Désirs hors piste »

Dora5 lebaldes chattessauvages Dancing001

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire