Sexisme à l’Université de Strasbourg

Nous tenons à vous partager cette information concernant des propos sexistes ayant été tenus lors de plusieurs cours à l’Institut des Études Politiques de Strasbourg :

Sexisme à l’Université de Strasbourg : le bad buzz fait timidement bouger la direction

Nous essaierons d’organiser prochainement une table ronde sur ce sujet avec le Collectif Copine et Isabelle Kraus. Affaire à suivre donc !

Publié dans Efigies-Strasbourg | Laisser un commentaire

Women’s march – 21 janvier 2017

Osez le Féminisme 67! rejoint la women’s march, vous aussi ?

La women’s march, kézako 

Le 8 novembre dernier, Donald Trump est élu président des Etats-Unis. En réponse à l’élection d’un personnage dont on ne compte plus les remarques sexistes et misogynes, une équipe de femmes a lancé la Women’s March. Cette initiative fait écho aux manifestations massives initiées par les mouvements pour les droits civiques aux Etats-Unis dans les années 60 et 70.

Cette manifestation pacifique se tiendra au lendemain de l’investiture du nouveau président, le 21 janvier. Elle vise à rassembler les personnes qui veulent défendre la démocratie et ses principes, se faire entendre et affirmer leurs droits.

Comme y participer ?

L’engouement pour la Women’s March est tel que l’initiative de Washington s’est déclinée un peu partout dans le monde avec déjà près de 600 marches prévues !

A Strasbourg, de nombreuses associations ont pris part à ce mouvement civique mondial, en solidarité avec les américain-e-s et pour réaffirmer des idéaux qui sont aujourd’hui menacés partout, y compris en France et en Europe.

Osez le Féminisme 67! vous donne rendez-vous

le 21 janvier 2017, à 17 h 30, place

 Kléber 

pour participer, tout-e-s ensemble,  à la Women’s March de Strasbourg !

Je participe à la marche !
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Table ronde « S’instruire, voyager, quelle liberté pour les femmes d’hier à aujourd’hui ? »

Savoirs en partage : S’instruire, voyager, quelle liberté pour les femmes d’hier à aujourd’hui ?

Jeudi 8 décembre 2016 à 18h3005122016123233
Auditorium de la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg
Les Presses universitaires de Strasbourg et la Bibliothèque nationale universitaire de Strasbourg ont le plaisir de vous convier au deuxième rendez-vous “Savoirs en partage”. Animée par le journaliste Guy Wach, la rencontre aura pour thème S’instruire, voyager, quelle liberté pour les femmes d’hier à aujourd’hui ? Le rapport des femmes au savoir et au voyage permettra d’évoquer les manières dont certaines femmes sont sorties des rôles sociaux qui leur étaient assignés.

Cinq intervenants échangeront sur le sujet :
• Nicolas Bourguinat, professeur d’histoire à l’Université de Strasbourg ;
• Christophe Didier, adjoint de l’administrateur de la Bibliothèque nationale et universitaire ;
• Audrey Kichelewski, maîtresse de conférences en histoire contemporaine, Université de Strasbourg ;
• Rebecca Rogers, historienne spécialiste de l’histoire des femmes et professeure à l’université Paris Descartes ;
• Frédéric Rognon, professeur à la faculté de théologie protestante de Strasbourg.

Entrée libre.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

« Repenser l’oppression des femmes » : groupe de lecture, revue Période, 6 déc., bar La Perestroïka

Le groupe de lecture strasbourgeois de la revue de théorie marxiste en ligne Période (http://revueperiode.net/) se réunira à nouveau le mardi 6 décembre, de 18h à 20h, au bar La Perestroïka (2 rue Thiergarten 67000 Strasbourg).

Y sera discuté le texte de Johanna Brenner et Maria Ramas « Repenser l’oppression des femmes », texte ci-dessous.

6dec-periode

repenser-loppression-des-femmes

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

« Mon corps m’appartient ! », 28 novembre 2016 de 18h à 20h

Séminaire interdisciplinaire « Corps, genre et vulnérabilité. Les femmes et les violences conjugales »

« Mon corps m’appartient ! Le corps des femmes au cœur des violences conjugales et la protection organisée par le droit. Approches civiles et pénales.  »

Lundi 28 novembre 2016 de 18h à 20h

Lieu : MISHA – Salle des conférences – 5 Allée du Général Rouvillois, Campus Esplanade / Strasbourg

Avec :
Isabelle Corpart, Juriste, MCF-HDR UHA
Madeleine Lobe Lobas, Juriste, MCF-HDR UHA

Ce séminaire interdisciplinaire « Corps, genre et vulnérabilité. Les femmes et les violences conjugales » a reçu le soutien de la MISHA. Il souhaite explorer, par une analyse pluridisciplinaire, les déterminants inédits à l’œuvre dans les violences conjugales. L’analyse des processus liés aux questions de genre, de vulnérabilité, vise à offrir des outils au niveau des politiques publiques pour promouvoir l’égalité. Dans nos sociétés on assiste à une mise en avant du corps féminin sous toutes formes : violé, excisé, souillé, battu. Si en France, ou ailleurs, le corps est exposé car il est corps de femme, comment se construit cette vulnérabilité ? Quels processus historiques, culturels et sociaux implicites ont rendu central le corps des femmes ? Quelles difficultés rencontrent les femmes pour se protéger ? Comment permettre aux personnes victimes de recouvrer leur puissance d’agir ?

programme seminaire-violences-conjugales-2016-17

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Matthieu Mensch, « Ni homme, ni femme, la duchesse d’Angoulême dans la caricature, 1815-1830 », 16 novembre, salle Fustel, Palais U

Efigies-Strasbourg reprend ses séances ! A cette occasion nous aurons le plaisir d’entendre Matthieu Mensch, doctorant en histoire, sur « Ni homme, ni femme, la duchesse d’Angoulême dans la caricature, 1815-1830 »

« Unique enfant de Louis XVI et Marie-Antoinette à avoir survécut à la Révolution, la princesse Marie-Thérèse Charlotte de France revient en France en 1814 à la suite de son oncle devenu le nouveau roi Louis XVIII. Après avoir été emprisonnée de 1792 à 1795, avoir passée trois années à la cour de Vienne et enfin connu l’exil avec sa famille française de 1799 à 1814, elle revient à Paris, au sein d’une cour privée de reine.

Seule femme au sein d’une famille où les hommes sont jugés médiocres, la princesse cristallise dès les Cent-Jours, et plus particulièrement pendant la Révolution de Juillet, les haines et les rancœurs envers la Restauration. On voit particulièrement se développer un type de caricatures où la duchesse perd son statut de femme dans une inversion des genres qui vise aussi bien à la critiquer qu’à avilir les hommes de sa famille.

Au travers d’un corpus de caricatures, Matthieu nous proposera de chercher à comprendre ce phénomène et ses mécanismes. »

La séance aura lieu mercredi 16 novembre de 17h à 19h à la salle Fustel, Palais Universitaire.

Au plaisir de vous y retrouver nombreu-x-ses !

2016-11-08-duchesse-page-001

Publié dans Efigies-Strasbourg | Laisser un commentaire

Rencontres avec Pauline Schmitt Pantel, 15 et 16 novembre

Mythe et banquet dans la cité :

genre, identité et citoyenneté en Grèce antique

 

Rencontres avec Pauline Schmitt Pantel

Pauline Schmitt Pantel est historienne et professeur d’histoire grecque. Depuis son ouvrage sur La cité au banquet (1992), qui a élevé le repas commun au rang de « fait social total », jusqu’à son tout récent livre sur les Mythes grecs (2016), qui expose une approche toute personnelle des récits héroïques, sans oublier le premier volume de l’Histoire des femmes en Occident (1990), elle a marqué plusieurs générations de chercheurs, tout en s’adressant à un large public intéressé par la Grèce antique. Elle a contribué non seulement à renouveler des thématiques classiques – en histoire politique, sociale et religieuse –, mais aussi à défricher de nouveaux champs de recherche – comme l’anthropologie du politique et l’histoire des femmes et du genre.

Lors de sa venue à Strasbourg, Pauline Schmitt Pantel rencontrera étudiants et public selon le programme suivant :

Mardi 15 novembre 2016

Misha, salle des conférences

16h – 18h                   Conférence : « Mythe et identités civiques en Grèce ancienne »

Mercredi 16 novembre 2016

Librairie Kléber, salle Blanche

16h30 – 17h30           Table ronde sur le thème : « La cité au banquet : pratiques du politique en Grèce ancienne »

Avec : Pauline Schmitt Pantel, Sandra Boehringer et Luana Quattrocelli

pauline-schmitt-pantel-a-strasbourg-affiche-2016-11-04

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Présentation du projet Bayeux pour tou.te.s et atelier – Mardi 19 juillet 2016

Bayeux

– Bayeux pour tou.te.s, c’est quoi ?-

Il s’agit d’un projet d’art contemporain militant, de grande envergure, d’exécution collective de l’artiste Alma Bucciali.

L’œuvre est une longue broderie narrative s’inspirant des codes graphiques et des techniques de réalisation de la Tapisserie de Bayeux, célèbre œuvre textile médiévale qui relate notamment la bataille de Hastings.
« Bayeux pour tou.te.s » s’attache à un sujet plus actuel : retracer la longue lutte, depuis la promesse de campagne de François Hollande jusqu’à son adoption définitive, de la loi Taubira, qui élargit les droits du mariage et de l’adoption à tous les couples.

– Ateliers broderie / café conversatoire-

Alma Bucciali vous invite à prendre part à ce projet militant et à vous l’approprier au cours d’ateliers collectifs qui auront lieu tout au long de l’année pendant lesquels elle vous initiera aux bases de la broderie avant de vous lancer!
Si vous voulez venir jeter un coup d’œil, si vous voulez apprendre à broder, si vous savez déjà broder, si vous avez envie d’échanger vos expériences, de débattre ensemble autour d’une tasse de thé, venez !

– Matériel et mignardises fournies –

Premier atelier: mardi 19 juillet 2016
17h-18h : présentation du projet par l’artiste
18h-20h : initiation à la broderie
La Station Centre LGBTI Strasbourg/Alsace
7, rue des écrivains
Evénement Facebook:
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Rencontre-débat : « Autour de Foucault », 4 juin, Librairie Kléber

La librairie Kléber organise le 4 juin à 18h une rencontre débat entre Frédéric Gros, Danièle Lorenzini, Arianna Sforzini (philosophes), Laurie Laufer (psychanalyste) et Sandra Boehringer (historienne) autour de l’œuvre de Michel Foucault.

« Est-il devenu un classique ? Comment expliquer, trente ans après, cette surprenante actualité ? »

unnamed (1)

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Rencontre : David Halperin, L’art d’être gay, Maison des orphelins, 1er juin

A l’occasion de la parution de la traduction française de How to be gay (L’art d’être gay) une rencontre-débat avec l’auteur, David Halperin, aura lieu à la Maison des Associations le lundi 1er juin à 20h. La discussion sera introduite par George-Henri Melenotte, psychanalyste et Jean-Pascal Gay, historien

David Halperin est helléniste et spécialiste des questions de genre et de sexualité dans l’Antiquité. Il a publié, entre autre, Cent ans d’homosexualité et autres essais sur l’amour grec (1990, trad. 2005). Spécialiste de la culture gay, il est actuellement professor of English Language and Literature, Women’s Studies, and Classical Studies à l’Université du Michigan (Ann Arbor).

Adresse : 1a rue des Orphelins, Strasbourg

Le PDF du débat : Affiche Halperin

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire